La Campagne contre la vie chère appelle à une manifestation pacifique

 La Campagne contre la vie chère appelle à une manifestation pacifique

Plus de 1300 Organisations et syndicats réunis dans la Campagne contre la vie chère appellent la population burundaise à une manifestation pacifique prévue ce vendredi. Ces mêmes organisations menacent se refaire la grève générale si rien n’est fait.

Les membres de la Campagne contre la vie chère indiquent qu’ils ont adressé trois correspondances au Président de la République mais qu’ils n’ont pas encore reçu une suite réservée à ces correspondances. Ces dernières faisaient objet des revendications concernant la demande de suppression de la nouvelle taxe de 42 francs bu par minute sur les appels téléphoniques locaux, l’ajustement du prix du carburant à la pompe jusqu’à 1700 francs bu, car sur le marche international, le prix du baril de carburant est passé de 147 dollars américains à environ 50 dollars américains.

Le Gouvernement du Burundi devrait trouver une solution à cette pénurie de carburant qui se fait remarquer partout dans la pays.Les organisations de la Campagne contre la vie chère mettent en garde que si rien n’est fait et que le Gouvernement ne déclenche pas un cadre de dialogue sur les revendications lui adressées, elles envisagent une manifestation pacifique pour exprimer leur mécontentement en date du 27 Mars 2015, indique Gabriel Rufyiri, Président de l’OLUCOME, une des organisations réunies dans la Campagne contre la vie chère.

Selon ces Organisations, cette pénurie de carburant n’est pas une question à prendre à la légère, à titre illustratif, de 2009 à ce jour, le Gouvernement du Burundi a déjà perçu plus de 30 milliards de Frbu de taxe pour le stock stratégique mais qu’actuellement la population fait face une pénurie de carburant alors qu’elle devrait vivre pendant au moins quatre mois sans pour autant s’apercevoir de cette situation chaotique.

Dans une conférence de presse animée dans la matinée de ce mercredi 25 Mars 2015, le Président de l’OLUCOME, Gabriel Rufyiri qui s’est exprimé au nom des Organisations de la Campagne contre la vie chère, a fait savoir que les autorités rwandaises ont accepté de prêter un peu de carburant au Burundi pour faire face à cette pénurie, car selon lui, entre voisins il faut s’entraider. Ces Organisations appellent le Gouvernement du Burundi de trouver dans les brefs délais, une solution à ces problemes.

Si le Gouvernement du Burundi ne déclenche pas un cadre de dialogue sur ces revendications avant ce jeudi, les Organisations de la campagne contre la vie chère organiseront une manifestation pacifique ce vendredi 27 Mars 2015 pour montrer leur mécontentement. Cette manifestation pacifique se déroulera en face du Stade Prince Louis Rwagasore, devant la Présidence, dans la Capitale Bujumbura à partir de 10 heures. Comme l’a indiqué le Président de l’OLUCOME, il n’y aura pas de marche manifestation mais resteront sur les lieux.

Vous saurez que cette conférence de presse étaient animée par les représentants des Organisations ABUCO, OLUCOME, CSB, COSYBU, les syndicats des enseignants, les associations des transporteurs, CAFOB, les associations des jeunes.


Nombre de visites: 294 - Article redigé le 26/03/2015 à 11:02