Pas de marche solitaire ni de grève de la faim pour le Président de l’OLUCOME

Pas de marche solitaire ni de grève de la faim pour le Président de l’OLUCOME

Après trois heures d’audition devant le substitut du procureur en Mairie de Bujumbura, le Président de l’OLUCOME, Gabriel RUFYIRI est libre mais il va comparaitre ce jeudi devant la justice sur le dossier Manirumva.

Le Président de l’OLUCOME, Gabriel RUFYIRI avait comparu devant la parquet en Mairie de Bujumbura dans l’après midi de ce mercredi 16 juillet 2014. Maitre Fabien SEGATWA, un des avocats de la défense du Président de l’OLUCOME a indiqué que Gabriel RUFYIRI a été auditionné par le substitut du procureur en Mairie de Bujumbura et que l’audition était pour lui une façon de s’informer sur le programme de manifestation annoncé par le président de l’OLUCOME, et que cette étape a été close. Gabriel Rufyiri est rentré chez lui en fin d’après midi

Après trois heures d’audition, Gabriel RUFYIRI est libre. Maitre SEGATWA Fabien, un des avocats de la défense du Président de l’OLUCOME a fait savoir que la comparution de Gabriel RUFYIRI était une façon de s’informer sur la manifestation que ce Numéro Un de l’OLUCOME avait prévu d’effecteur ce mercredi 16 juillet 2014 dans le cadre de la campagne qu’il a baptisé ’’d’où as-tu tiré ta richesse’’ et que cette étape a été close.

Vous saurez qu’il est prévu que Gabriel RUFYIRI comparaisse devant la justice ce jeudi 17 juillet 2014 sur le dossier de l’assassinat de l’ancien vice-président de l’OLUCOME, Ernest Manirumva.


Nombre de visites: 966 - Article redigé le 1er/08/2014 à 11:16